Actualités

Sécheresse : Ajustement des mesures de restriction des prélèvements sur les petits cours d’eau en Haute-Garonne

 
 
Ajustement des mesures de restriction des prélèvements sur les petits cours d’eau en Haute-Garonne

En l’absence de pluie significative, les débits de la Garonne continuent leur baisse progressive. Dans ce contexte, le soutien d’étiage de la Garonne réalisé par le Syndicat Mixte d’Étude et d’Aménagement de la Garonne (SMEAG) se poursuit à hauteur de 10 m³/s sur la Garonne toulousaine et de 2 m³/s sur la Garonne amont. Par ailleurs, pour limiter la baisse des débits, les organismes uniques de gestion collective pour l’irrigation animée notamment par la profession agricole incitent à une consommation raisonnée des prélèvements. La situation actuelle ne nécessite pas de mesure de restriction sur la Garonne, mais l’axe Garonne doit faire l’objet d’une vigilance renforcée de la part de tous les acteurs.

Par contre, sur le Système « Neste » (en zone limitrophe entre la Haute-Garonne, le Gers et les Hautes-Pyrénées), l’état des réserves et la vitesse actuelle de déstockage ne permettent pas de garantir la réalimentation sur l’ensemble de la période de gestion. La commission technique Neste (regroupant le gestionnaire, les usagers et les services de l’État de tous les départements concernés :31-32-40-47-65-82) s’est réunie le 25 août 2016 et a décidé d’établir une mesure de restriction de prélèvement à hauteur de 25 % sur l’ensemble des cours d’eau réalimentés par le système Neste.
En Haute-Garonne, les cours d’eau concernés sont les suivants : Gimone, Gesse, Save, Seygouade, Noue, Louge amont, Lavet, Luz, Nère et l'Aussoue.

Enfin, suite à la réunion en préfecture du comité de concertation eau du vendredi 2 septembre 2016, les mesures suivantes ont été prises par le préfet de la Haute-Garonne :

  • maintien de l’interdiction des prélèvements sur l’ensemble des petits cours d’eau non réalimentés et non instrumentés. Ils concernent notamment les cours d’eau suivants : Bassac, Bonnefont, Courbet, Galage, Grasse, Jade, Marès, Mescurt, Mouillonne, Peyrencou, Rieu-Tort, ruisseau des Pierres, ruisseau de la Serre, Sahugle et Tescou ;
  • maintien des restrictions des prélèvements à 50 % sur le Volp,
  • mise en place d’une restriction à 50 % des prélèvements sur le bassin du Ger et du Job.

Les prélèvements destinés à l’eau potable ne sont pas concernés par cet arrêté, il convient, néanmoins que chacun d’entre nous adapte ses comportements en la matière. Il faut donc utiliser l’eau potable avec discernement et limiter les usages non prioritaires.

Ces mesures entrent en vigueur à partir du 6 septembre 2016 à 8h00 et restent applicables jusqu’au 31 octobre 2016. En fonction des évolutions constatées, elles pourront être modifiées par arrêté préfectoral.

Les arrêtés préfectoraux correspondants, signés le 2 septembre 2016, peuvent être consultés dans les mairies concernées et sont en ligne ci-dessous.