Actualités

Présentation du dispositif de sécurité et les mesures particulières prises pour le match du 20 juin opposant la Russie au Pays de Galles

 
 
Jean-Jacques Bolzan, adjoint au maire de Toulouse, Pascal Mailhos, préfet de la Haute-Garonne et Jean-Michel Lopez, directeur départemental de la sécurité publique

Pascal MAILHOS, préfet de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne, a présenté ce jour aux médias le dispositif de sécurité et les mesures particulières prises pour le match du 20 juin opposant la Russie au Pays de Galles.

La compétition de l’Euro 2016 à Toulouse est un événement sportif qui doit être entouré de mesures de sécurité importantes, compte tenu de la prégnance de la menace terroriste, qui a pour conséquence une mobilisation très forte des forces de l’ordre pour assurer la sécurité des personnes et des biens et notamment lors des déplacements massifs de spectateurs et de supporteurs réunis notamment dans les «fan zone», « fan embassy », « fan walk » et au « Stadium » où se déroulent les matchs.

Un autre risque nécessite une vigilance toute particulière pour ce match : le risque de hooliganisme, ce qui a poussé la direction nationale de la lutte contre le hooliganisme (DNHL) à reclasser ce match en match à risques de niveau 3 (sur une échelle de 4).
 En effet, ont déjà été constatés pendant la compétition en France des comportements violents entre supporteurs d’équipes en lice (que ce soit ou non sous l’emprise d’une consommation excessive d’alcool), mais aussi avec les forces de l’ordre, et de nombreuses dégradations ; notamment à Marseille et à Lille, entre les supporteurs des équipes galloise, anglaise et russe. Le mobilier installé sur les terrasses des commerces avait alors été utilisé comme projectile.

Il est de la responsabilité du préfet de prendre toutes les mesures adaptées pour éviter que de tels incidents se produisent à Toulouse, afin de garantir la sécurité des spectateurs et supporters, mais aussi des Toulousains.

De ce fait, un dispositif de sécurité particulier est mis en place et des mesures de restriction sont prises. 

I. Un dispositif de sécurité encore renforcé

Les forces de l’ordre mobilisées pour ce match seront renforcées. Le dispositif montera en puissance à compter de samedi et ce jusqu’à mardi, avec près de 600 policiers et gendarmes en renfort.

Ce dispositif repose sur :
  •  l'anticipation (établir un lien par les services de sécurité avec leurs homologues russes et gallois pour une meilleure connaissance et identification, contrôler des transports et les flux (routier, ferroviaire et aéroportuaire), renforcement des mesures au Stadium, que ce soit en termes de nombre de stadiers, mais également pour les palpations à l’entrée, sous le contrôle visuel des policiers et gendarmes.
  • la présence renforcée sur le terrain et la mobilisation des moyens de vidéoprotection et d'un hélicoptère
  • la réponse immédiate aux comportements inadaptés

 II. Mesures de réglementation temporaire

1 – Un périmètre : la zone de protection et de sécurité

Une zone de protection et de sécurité élargie est mise en place pour la période du dimanche 19 juin à 6h au mardi 21 juin à 3 h.

Elle comprend donc :
  • l’hyper-centre de Toulouse, la place Saint-Pierre et le Quai de la Daurade ayant été ajoutés à l'arrêté préfectoral du 10 juin.
  • l’île du Ramier
  • la gare Matabiau et ses abords.

2 – Dans ce périmètre, des mesures spéciales :

  • Interdiction de vendre, consommer ou transporter de l’alcool dans la rue (vente à emporter).
  • Le mobilier des terrasses, des bars et restaurants, doit être retiré ou immobilisé par des moyens de sécurisation adaptés.
  • Fermeture des débits de boissons à minuit (au lieu de 2h habituellement).
  • Interdiction des objets pouvant constituer une arme ou servir de projectile (bouteilles en verre notamment).
  • Interdiction des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques.
  • Interdiction des animaux dangereux.