Actualités

Sécurité Routière Bilan des contrôles renforcés du 25 au 1er mai

 
 
Visuel #TousTouchés

Le mois d’avril et le pont du 1er mai 2017 ont été l’occasion de nombreux déplacements sur les routes en Haute-Garonne. De nombreux appels à la prudence lors de ces départs et retours ont été réalisés au niveau national, mais aussi en local.

Les chiffres de l'accidentalité dans le département depuis le début de l’année sont préoccupants. 24 personnes ont trouvé la mort sur les routes du département, dont 8 à ce jour pour le seul mois d’avril.

Ce sont 10 personnes décédées de plus qu’à la même période en 2016. Les chiffres du premier trimestre sont quasi identiques à ceux constatés en 2010, année particulièrement marquée avec 66 morts au total dans l’année alors que depuis 2014, le chiffre était stable avec 51 décès annuels.

Malgré tous les messages de prévention mis en œuvre sur différents supports (TV, radio, etc.), ou avec l’implication de partenaires, les accidents corporels et les accidents mortels sont encore trop souvent le résultat d’un comportement dangereux de la part des conducteurs (vitesses excessives ou non adaptées aux circonstances, non port de la ceinture de sécurité, manœuvres dangereuses, utilisation du téléphone portable, consommation d’alcool et de stupéfiants, etc.).

Résultats des contrôles engagés par les forces de l’ordre

Pendant toute cette semaine comprenant le week-end prolongé, les forces de l’ordre se sont fortement mobilisées et ont procédé à des contrôles sur l’ensemble du réseau routier de la Haute-Garonne (contrôles de vitesse, d’alcoolémie et présence de stupéfiants).

Les contrôles ont été effectués sur l’ensemble du territoire du département, et ciblés sur les axes particulièrement impactés par les accidents de la circulation depuis le début de l’année.

Au total, ce sont près de 1200 infractions relevées lors de ces actions de contrôle :

845 infractions relevées par les systèmes de contrôle sanction automatique de la vitesse (CSAConseil supérieur de l'audiovisuel), ou après interception du contrevenant.

354 interceptions réalisées par les forces de l’ordre, dont :

  • 59 cas de conduite en état d’alcoolémie, et 7 pour des conducteurs ayant consommé des produits stupéfiants ;
  • 17 cas de conduite sans permis ou assurance ;
  • 149 infractions relevées pour usage du téléphone au volant.

On peut également noter près de 50 autres infractions graves et génératrices d’accidents (franchissement de ligne continue absence de ceinture, casque ou de gants).

Malgré la prévention effectuée au préalable, et l’annonce des contrôles certains conducteurs persistent dans les comportements dangereux ou accidentogènes.

L’effort ne doit pas être relâché. La baisse du nombre des victimes de la route est de la responsabilité de tous ; services de l’État, associations, usagers de la route, etc.

Des opérations de communication et de prévention vont se poursuivre dans les prochaines semaines.