Actualités

Vigipirate : dispositif adapté aux églises

 
 
Visuel VIGIPIRATE

Depuis les attentats de janvier 2015, un niveau de vigilance renforcée continue de s'appliquer sur l'ensemble du territoire national. Les instructions du 23 avril 2015 viennent adapter ce dispositif.

Maintien de la surveillance sur les lieux de culte, écoles confessionnelles, établissements culturels et symboliques sensibles des diverses confessions religieuses, les bâtiments institutionnels, symboliques ou à forte concentration, et les organes de presse les plus sensibles.

Instructions du Premier ministre du 23 avril. Un contact a immédiatement été pris par la préfecture avec M. l'Archevêque Monseigneur Le Gall. Les sites les plus sensibles ainsi que les périodes sensibles à venir (Pentecôte, baptêmes...) ont été identifiés.

Pascal Mailhos, préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne a donc demandé :

  • aux forces de l’ordre de prendre contact avec l'ensemble des responsables de paroisse et leur délivrer des conseils pour la mise en œuvre de mesures de sécurité préventives ; de désigner un référent pour les représentants locaux du culte catholique dans chaque circonscription de sécurité publique et dans chaque brigade territoriale ; d'organiser une vigilance appuyée au moment des offices, portant notamment sur les sites identifiés en lien avec les représentants locaux du culte catholique, et les périodes de fêtes religieuses (Pentecôte).
  • aux communes dotées de polices municipales de contribuer à cette vigilance appuyée en lien avec les forces de l'ordre.

 
Il a également informé les représentants locaux du culte catholique des mesures prises et les a invités à la plus grande vigilance.

La surveillance des sites dans le cadre de l’application du plan Vigipirate est exercée par l es forces de l’ordre (Police nationale et Gendarmerie nationale) en lien avec les polices municipales, les renforts mobiles (CRSCompagnies républicaines de sécurité) et les effectifs militaires (120 militaires affectés sur le dispositif en Haute-Garonne).